40 mesures pour relancer la voiture électrique : l’Avere est ambitieuse

Le confinement a eu, entre autres effet, de mettre à genoux l’industrie automobile. Les derniers chiffres d’immatriculation en sont une illustration forte, pour le moins. Mais avec la fin annoncée du confinement, le 11 mai, et les annonces faites par les constructeurs concernant le redémarrage de leurs activités dans de bonnes conditions sanitaires, les ventes devraient repartir rapidement.

Comment concilier alors aujourd’hui la reprise automobile, avec des ambitions écologiques légitimes, qui ont été exacerbées, du moins chez certains, par une baisse spectaculaire de la présence de certains polluants pendant la période de confinement ?

L’Avere France, une association nationale de soutien à la mobilité électrique, suffisamment importante pour que sa voix soit entendue, pense que la relance doit insister sur la promotion du véhicule électrique, et adresse au Gouvernement une liste d’une quarantaine de propositions.

Elle l’invite à “faire le choix d’une relance verte résolument tournée vers la transition énergétique et écologique”, et se révèle très concrète, avec des mesures tournées à la fois vers les entreprises, les particuliers, les collectivités locales, la recharge. En voici les principales.

Public ou infrastructure visée Mesures envisagées
Les particuliers

Réduction de la TVA sur les voitures électriques et hybrides rechargeables

Renforcement de la prime à la conversion 

Assimilation à zéro des avantages en nature accordés par l’employeur en mettant à disposition un véhicule électrique

Mise à disposition d’une borne à domicile

Les entreprises

Retour du bonus écologique de 6 000 € pour l’achat d’un véhicule électrique ou utilitaire pour les entreprises

Aide à la conversion des modèles thermiques

TVA récupérable sur les électriques et hybrides rechargeable pendant un an suivant la fin du confinement

Exonération de TVA sur la recharge

Relèvement des plafonds d’amortissement

Les collectivités locales

Recours facilité à la LLD (Location longue durée) pour acquérir des VE ou des hybrides rechargeables

Création d’un guichet unique pour faciliter l’achat de ce type de véhicule

Extension de l’obligation de 20 % de véhicules zéro émissions à la catégorie L (2 roues, tricycles et quadricycles)

La recharge électrique

Rendre effectif le droit à la prise

Rendre obligatoire les IRVE (Infrastructure de recharge de véhicule électrique) dans les bâtiments collectifs

Mise en place de réseau de ravitaillement en hydrogène

Les 2-roues électriques

Relève du bonus écologique à 1 500 € (ou 300 € par kWh)

Gratuité d’immatriculation

Crédit d’impôt pour l’installation d’un système de recharge adapté

Quota de place et accès à la recharge dans les parkings pour 2 roues

 

Les mesures de l’Avere sont multiples, ambitieuses, et reflètent la voix des défenseurs de la mobilité électrique. Leur ambition est parfaitement légitime. Elle risque cependant de se confronter, lors de cette reprise, à deux choses :

  • Un prix de l’essence particulièrement bas, qui n’encourage pas à se tourner vers les plus chers VE. Cela dit, les prix à la pompe risquent de remonter assez vite avec la reprise économique.
  • À la volonté de l’État : sera-t-elle là, à l’heure où les finances publiques ont été saignées pendant presque deux mois ? Rien n’est moins sûr.

 

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec