BMW défend fermement la calandre gigantesque de la nouvelle Série 4

Cette calandre est inévitablement ce que les lecteurs, les automobilistes, et les acheteurs retiendront de la deuxième Série 4, avant même sa puissance, son prix, ou le fait qu’elle est nettement plus large à l’arrière qu’une Série 3 afin d’offrir une meilleure tenue de route. Qu’on l’adore ou qu’on la déteste, les stylistes BMW expliquent qu’ils ont simplement exaucé les vœux des clients de la marque.

D’autres marques de luxe, comme Lexus, utilisent aussi une calandre géante. Ce 4x4 LX est une évolution du Toyota Land Cruiser.
D’autres marques de luxe, comme Lexus, utilisent aussi une calandre géante. Ce 4×4 LX est une évolution du Toyota Land Cruiser.


« Certains clients nous ont même demandé pourquoi nos voitures n’avaient pas la même bravade que les modèles proposés par d’autres marques. Personne ne se plaint quand leurs calandres sont énormes. Parce que, même aujourd’hui, notre calandre dont tout le monde parle sans cesse reste la plus petite du marché », nous a expliqué Domagoj Dukec, sans nommer les rivaux qui lui venaient à l’esprit. Nous pouvons le faire pour lui : Lexus, par exemple, dont les calandres récentes ont une superficie telle qu’il serait justifié de leur attribuer leur propre code postal.

Écouter attentivement ses clients est vital, car ce sont eux qui permettent à une marque de continuer à exister. Beaucoup ont maudit la dernière Série 7, protestant à grands cris que la voiture semblait fixée à sa calandre et non l’inverse, mais les ventes mondiales du modèle se sont améliorées après le restylage, car cette grosse berline est alors devenue moins anonyme. « Ceux qui aiment BMW s’y habitueront. Ceux qui s’en plaignent ne sont souvent pas des clients ; ce sont plutôt des fans », estime le patron de design. Autrement dit, son équipe écoute ceux qui ouvrent leur portefeuille, pas ceux qui ouvrent leur bouche.

La Série 7 restylée a vu sa calandre s’agrandir bien avant la Série 4. Démesurée ? Peut-être, mais sa clientèle adore son look.
La Série 7 restylée a vu sa calandre s’agrandir bien avant la Série 4. Démesurée ? Peut-être, mais sa clientèle adore son look.


Vu de l’arrière, la Série 7 reste relativement sobre. BMW défend sa décision en disant que la grosse calandre rend la 7 moins anonyme.
Vu de l’arrière, la Série 7 reste relativement sobre. BMW défend sa décision en disant que la grosse calandre rend la 7 moins anonyme.



Ce double haricot géant est uniquement un effet de style. Il n’y a aucune nécessité d’avoir une si grande calandre, les moteurs proposés sur la Série 4 lors de son lancement n‘ont pas besoin d’une telle ouverture pour ne pas surchauffer. C’est un choix controversé qui n’est pas sans précédent chez BMW.

Sans sortir un mètre, la calandre de la 328 semble plus grande que celle de la Série 4. Pour mieux refroidir le moteur de la 328, il aurait fallu ouvrir la calandre au lieu de la séparer. Même à l’époque, il s’agissait d’un effet de style. BMW a produit moins de 500 exemplaires de la 328 entre 1936 et 1940.
Sans sortir un mètre, la calandre de la 328 semble plus grande que celle de la Série 4. Pour mieux refroidir le moteur de la 328, il aurait fallu ouvrir la calandre au lieu de la séparer. Même à l’époque, il s’agissait d’un effet de style. BMW a produit moins de 500 exemplaires de la 328 entre 1936 et 1940.


« Depuis nos débuts, ça n’a jamais été la façon la plus efficace de dessiner une calandre, mais une façon très stylée. Sur la 328, elle était séparée au milieu alors que, pour envoyer plus d’air vers le moteur, il aurait fallu l’ouvrir complètement. Ou alors, regardez la Z1 ou la première Série 8. La calandre était toute petite, et ce n’était bien sûr pas l’unique voie de refroidissement. Ce n’est pas une décision technique ; cette calandre est notre image, elle représente la marque », ajoute Dukec, fièrement.

BMW n’a fait qu’écouter les clients qui demandaient une voiture moins incognito.
BMW n’a fait qu’écouter les clients qui demandaient une voiture moins incognito.


La Série 4 est nettement plus large à l’arrière qu’une Série 3.
La Série 4 est nettement plus large à l’arrière qu’une Série 3.



 

Les prochains modèles électriques de BMW (comme la i4) en hériteront aussi, car il est hors de question de l’abandonner. Adrian van Hooydonk, le grand patron du style BMW, nous a confiés il y a quelques années que son équipe avait pensé lancer la i3 sans le double haricot mais avait rapidement réalisé que cette citadine ne ressemblerait plus à une BMW. « Même un enfant de trois ans peut reconnaître une BMW dans la rue », nous avait-il déclaré. Cela dit, la calandre continuera à changer de taille et de forme.

Chris Bangle, l’ancien patron du style BMW, a complètement désuni l’opinion publique avec des voitures comme la Série 5 de 2003. Comme la nouvelle Série 4, elle ne ressemblait pas du tout à celle qu’elle remplaçait.
Chris Bangle, l’ancien patron du style BMW, a complètement désuni l’opinion publique avec des voitures comme la Série 5 de 2003. Comme la nouvelle Série 4, elle ne ressemblait pas du tout à celle qu’elle remplaçait.


La Série 7 de 2001 était une des BMW les plus controversées lors de sa sortie. Sa calandre restait relativement petite, surtout quand on la compare au modèle disponible en 2020.
La Série 7 de 2001 était une des BMW les plus controversées lors de sa sortie. Sa calandre restait relativement petite, surtout quand on la compare au modèle disponible en 2020.



« Dans le design, on ne peut pas rester au point mort. Il faut toujours évoluer et développer ce qui, un jour, deviendra l’héritage de la marque. C’est ma responsabilité », conclut Dukec. Aujourd’hui, BMW ne veut plus proposer une gamme qui ressemble à un alignement de poupées russes, où les modèles se différencient davantage par leur taille que par leur design, et la calandre est devenue un élément clef pour donner à chaque voiture sa propre personnalité…

La calandre était minuscule sur la première Série 8 lancée en 1990. Ce n’était pas l’unique voie de refroidissement. Ce grand coupé avait des lignes sobres et pouvait presque passer inaperçu.
La calandre était minuscule sur la première Série 8 lancée en 1990. Ce n’était pas l’unique voie de refroidissement. Ce grand coupé avait des lignes sobres et pouvait presque passer inaperçu.


Comme la Série 8, le cabriolet Z1 avait une petite calandre souvent sans chrome. Sur la Z1, c’était les portes escamotables qui choquaient plus que la calandre.
Comme la Série 8, le cabriolet Z1 avait une petite calandre souvent sans chrome. Sur la Z1, c’était les portes escamotables qui choquaient plus que la calandre.


 

Vous aimez cette calandre ? Donnez votre avis avec notre sondage.

Et vous, aimez-vous la calandre de cette BMW Série 4 ?

 

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec