En pleine crise, Renault vend des bâtiments historiques à Boulogne

Renault se sépare de ses biens historiques, en pleine période de crise et alors que le constructeur a enregistré de mauvais résultats ces derniers mois. La marque au losange planche désormais sur un grand plan d’économie qui sera détaillé plus tard, mais l’on sait déjà qu’un certain nombre de bâtiments historiques de son histoire, à Boulogne-Billancourt, vont être vendus, dans le cadre de la restructuration et des réductions de coûts.

Un immeuble de cinq étages, qui abrite aujourd’hui des archives, des salles de sport et syndicats immobiliers va être proposé à la vente, tandis que les occupants pourront rester, comme cela a déjà été confirmé, selon Automotive News.

Renault va réduire la voilure dans tous les domaines, et cela touche aussi le Technocentre de Guyancourt, qui devait être étendu avec de nouveaux locaux. Ces projets ont pour l’instant été gelés. Désormais, la rumeur parle d’une diminution des contrats avec certains sous-traitants afin d’économiser entre 100 et 200 millions d’euros par an.

 

Une situation compliquée pour Renault qui doit économiser, au total, près de 2 milliards d’euros après une année 2019 compliquée. L’arrivée de Luca de Meo, en provenance de Seat (lui qui avait su remonter la marque espagnole, alors en crise économique), sera donc dans un premier temps synonyme d’austérité pour Renault, avec des réductions d’activité dans les usines, voire des fermetures.

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec