Ferrari : la crise, quelle crise ?

Ferrari suit la tendance actuelle dans le cadre de la crise : l’usine de Maranello a été fermée pendant quelques semaines, et les prévisions ont été revues à la baisse pour 2020. Mais contrairement aux autres constructeurs, Ferrari reste prudent sur la mise à jour des prévisions, estimant probablement qu’il sera peut-être possible de rattraper le retard au second semestre pour se maintenir à un niveau similaire à l’an dernier.

Actuellement, Ferrari table sur un chiffre d’affaires à 3,6 milliards d’euros, contre 4,1 milliards en 2019, qui fut un cru exceptionnel. Une baisse donc (pour l’instant, la situation pouvant évoluer), mais rien qui mette en danger Ferrari ni sa rentabilité. Rappelons qu’en 2019, Ferrari a dépassé pour la première fois les 10 000 ventes annuelles…

En tout cas, la crise a moins d’effet sur Ferrari que sur les autres constructeurs, y compris les marques de luxe. Le cheval cabré profite d’une rentabilité exceptionnelle avec des marges de près de 25 % sur la vente des véhicules et des ventes toujours confidentielles, même si en progression.

La prise d’indépendance avec le groupe Fiat en 2014 et l’introduction en Bourse auraient pu faire craindre une instabilité financière et une moins bonne vision à long terme : il n’en est rien. La valeur de l’action Ferrari n’a jamais cessé de progresser : d’une trentaine d’euros en 2020, elle est passée à près de 160 € récemment. Si bien que la capitalisation boursière de Ferrari a dépassé, lundi, les 30 milliards de dollars, ce qui place la firme italienne devant le trio américain General Motors/Ford/Chrysler. C’est beaucoup moins que Tesla (plus de 100 milliards de dollars) , mais Ferrari vend moins, et surtout, est très, très rentable.

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec