Ferrari Purosangue : ce que l’on sait du tout premier SUV au cheval cabré, sacrilège ou évolution logique ?

C’est sans aucun doute un sujet que notre Serge Bellu n’aurait sans doute pas pu aborder avec le Commendatore lors du déjeuner qu’il a partagé avec lui en 1969 sous peine de devoir sortir de Maranello couvert de goudron et de plumes : Ferrari va sortir en 2021 son tout premier SUV sous le nom de Purosangue, qui restera sans doute dans l’Histoire son modèle le plus controversé et qui partagera la base mécanique de la Roma GT récemment présentée, comme Michael Reiters, responsable du département technologique de la marque, vient de le révéler au magazine anglais Auto Express.

Doit-on donc s’attendre à une unique motorisation V8 3,9 biturbo de 620 ch ? « Non » répond Michael Reiters, « cette plateforme à moteur avant, qui servira encore pour d’autres modèles, est très modulable, elle peut accueillir certes un V8 mais aussi un V12 et même, dans le futur, un V6 ».

Il paraît évident que le Purosangue sera proposé avec une motorisation hybride rechargeable, maintenant que la SF-90 Stradale a ouvert la voie de l’électrification chez Ferrari, mais sans atteindre évidemment une puissance à quatre chiffres comme dans le cas de la berlinette à moteur central dont les trois moteurs électriques ajoutent pas moins de 220 ch au V8 4,0 biturbo de 780 ch.

Ferrari Purosangue : ce que l'on sait du tout premier SUV au cheval cabré, sacrilège ou évolution logique ?

Ferrari Purosangue : ce que l'on sait du tout premier SUV au cheval cabré, sacrilège ou évolution logique ?


Mais Ferrari continuera aussi à développer parallèlement son V12 6,5 atmosphérique mais lui ajouter des moteurs électriques et une grosse batterie n’est pas une idée populaire parmi les ingénieurs de la marque. « Pour être honnête, électrifier un V12 va très probablement créer une voiture particulièrement lourde et massive, c’est donc une solution que nous préférons associer de plus petits moteurs » a confié, toujours à Auto Express, Enrico Galliera, responsable du marketing. « La philosophie est de suivre l’évolution des différentes technologiques et de ne les appliquer qu’une fois que leur développement nous semble satisfaisant ».

Et voilà donc à quoi ressemblera le Ferrari Purosangue selon nos confrères anglais. Partageant la plateforme de la Roma, il reprendra sans aucun doute certaines lignes de la GT, de l’angle du capot jusqu’à la ligne de toit. La face avant reprendra une calandre plus conventionnelle mais les entrées d’air ne manqueront pas pour refroidir la mécanique.

Mais ce qui différenciera surtout le Purosangue de ses concurrents, c’est qu’il n’aura que trois portes, ce qui lui permettra, une fois n’est pas coutume, de véritablement mériter le nom de SUV coupé, mais aussi d’être présenté comme un nouveau maillon de l’héritage sans pareil de Ferrari plutôt qu’un énième modèle suivant une mode mondiale qui a permis d’écouler des millions de SUV.

Ferrari Purosangue : ce que l'on sait du tout premier SUV au cheval cabré, sacrilège ou évolution logique ?

À l’arrière, le hayon évoquera celui de la GTC4 Lusso et apportera un semblant de praticité, en termes d’accès et de volume de chargement, qui n’est habituellement pas situé très haut dans le cahier des charges des ingénieurs de Ferrari.

Il faudra attendre 2021 pour voir arriver la version définitive du Ferrari Purosangue et, étant dérivé de la Roma GT, ses tarifs devraient être légèrement supérieurs, en commençant autour des 210 000 €.

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec