Peugeot 108 VS Volkswagen Up! : le match occasion

Les constructeurs allemands ne sont pas les plus forts et surtout pas ceux qui vendent le plus, en France du moins, sur le segment des mini-citadines. Mais Volkswagen propose tout de même sa Up!, commercialisée depuis 2011, et restylée en 2020. Si elle ne réalise que des volumes de vente modeste, c’est tout de même une des références de la catégorie, par son rapport encombrement/habitabilité, sa qualité de fabrication, ses performances et sa sobriété. Quant à son style, il est assez cubique, au bénéfice de la praticité, mais pas de l’effet coup de cœur. Elle existe par ailleurs en une multitude de motorisations, de quoi faire pâlir la 108.

La Peugeot 108, justement, est la deuxième meilleure vente du segment sur le marché tricolore, derrière la Renault Twingo. Elle fait partie de la “triplette” Toyota/PSA, avec les Citroën C1 et Toyota Aygo. Largement modernisée par rapport à sa devancière la 107, elle se révèle assez polyvalente, confortable et agréable à mener sur route. Si sa palette de motorisations est plus réduite que celle de l’allemande, surtout aujourd’hui, elle suffit toutefois pour un usage purement citadin, ou périurbain.

Mais ce qui importe ici, ce n’est pas tant la variété de l’offre ou les prestations routières. Nous nous intéressons surtout à la fiabilité de ces deux autos. Un critère très important lorsque l’on achète une occasion. Le but étant de ne jamais devoir dépenser en réparation autant que le chèque signé pour l’achat.

Voici donc, dans le tableau ci-dessous, de quoi vous donner les moyens de réaliser le meilleur choix en termes de fiabilité, indépendamment des goûts de chacun.

 

Les forces en présence

La Peugeot 108
La Peugeot 108


La Volkswagen Up!
La Volkswagen Up!



 

Peugeot 108 Volkswagen Up!
Commercialisation

Juin 2014 : 108 3 et 5 portes

Mai 2018 : mise à jour moteur

Commercialisation

Janvier 2012 : Up! 3 portes

Avril 2012 : Up! 5 portes

Septembre 2020 : restylage

Moteurs essence

1.0 68 ch

1.0 68 ch ETG5

1.0 72 ch, depuis mai 2018

1.0 72 ch ETG5, depuis mai 2028

1.2 Puretech 82 (arrêté en mai 2018)

Moteurs essence

1.0 60 ch

1.0 75 ch

1.0 60 ch ASG5, depuis avril 2012

1.0 75 ch ASG5, depuis avril 2012

1.0 68 ch GNV, entre octobre 2012 et janvier 2013

1.0 90 ch, depuis septembre 2020

GTI 1.0 115 ch depuis janvier 2018

e-Up! (électrique) 18,7 kWh depuis octobre 2013, 32,3 kWh depuis novembre 2019

Moteurs diesels Pas de moteur diesel Moteurs diesel Pas de moteur diesel

 

Les soucis récurrents de l’une et de l’autre

Nous n’avons retenu ici que les soucis les plus graves et récurrents, pour l’une comme pour l’autre. Précisons toutefois que comme pour toutes les voitures, et toutes les enquêtes fiabilité, il est fort peu probable que “toutes” les voitures soient affectées par “tous” les défauts, fort heureusement. Pour plus de détail, vous pouvez consulter les maxi-fiches fiabilité respectives des deux modèles :

Maxi-fiche occasion Peugeot 108

Maxi-fiche occasion Volkswagen Up!

 

  Peugeot 108 Volkswagen Up!
Les pannes lourdes ou immobilisantes Rien à signaler de récurrent à ce chapitre. Très rare possibilité de casse de la courroie de distribution sur le 1.2 Puretech (concerne en réalité surtout les versions turbo sur les plus gros modèles 208 ou 308).

Boîte de vitesses. Une véritable épidémie touche les boîtes de vitesses de la Up!. Le plus grave consiste en des casses très prématurées, parfois avant 15 000 km. Mais de nombreux cas de passages difficiles des rapports (1re, 2e, marche arrière), ou de blocage sont aussi rapportés. Le plus souvent, Volkswagen prend en charge le remplacement sans discuter. Si ce n’est pas le cas, il faut insister.

Boîte de vitesses ASG5. La boîte mécanique pilotée à simple embrayage ASG5 connaît aussi quelques aléas, comme des blocages sur un rapport. Il faut repasser en neutre puis en Drive pour s’en sortir. C’est plus rare que les casses de boîte mécanique toutefois. Une reprogrammation améliore en général la situation.

Les autres pannes ou faiblesses Serrure de coffre. Elle peut rapidement dysfonctionner et empêcher l’ouverture du coffre. Elle doit être remplacée. Un rappel a été diligenté, donc tout est pris en charge par la marque.

Butée d’embrayage. Elle se révèle bruyante sur certains modèles. N’empêche pas de rouler mais nécessite un remplacement de l’ensemble de l’embrayage pour faire disparaître le bruit.

Tôle pare-chaleur. La protection pare-chaleur au niveau de l’échappement peut prendre du jeu et devenir bruyante, voire tomber. À refixer ou remplacer.

Infiltrations d’eau. Sur les tout premiers modèles, risque d’infiltration et de stagnation d’eau dans les longerons. Ils sont modifiés pour permettre son évacuation. Un rappel a eu lieu.

L’aspect extérieur Feux arrière. présence de buée ou d’eau dans les feux arrière. La seule solution reste le remplacement. Rien à signaler à ce chapitre.
La finition intérieure  Rien à signaler à ce chapitre à part quelques petits bruits de mobilier, mais rien à voir par rapport à la 107 précédente. Rien à signaler à ce chapitre.
Les dysfonctionnements électroniques/de fonction à bord

Toit ouvrant. Sur les modèles “Top!”, son ouverture peut connaître quelques ralentissements. Peu important, ce défaut peut s’arranger seul ou nécessiter un graissage des coulisses.

Système multimédia. Il peut souffrir de quelques bugs ou ralentissements, mais cela reste rare. Reprogrammation ou remplacement résolvent les soucis.

Vitres électriques. La Up! expérimente aussi des soucis de vitres électriques (blocage, lenteurs, vitre qui part en travers). Il faut remplacer soit le mécanisme, soit les guides de vitre.

Climatisation. Quelques cas de compresseur bruyant (rare).

 

LE BILAN : victoire 108

La première surprise (peut-être), c’est qu’il n’est pas nécessaire de mettre 30 000 ou 40 000 € sur la table pour acquérir une auto fiable. Ces deux petites voitures, vendues entre 12 000 et 17 000 € neuves globalement, en sont la preuve. Aucune des deux n’impose de faire face à des réparations coûteuses inévitables, à cause de soucis graves ultra-récurrents. Ce sont globalement de bonnes élèves. Cependant, il faut noter que la Up!, et même si ces soucis sont aujourd’hui presque tous résolus, a tout de même été sujette à des soucis de boîte de vitesses assez nombreux et très précoces. Cela dit la marque a assumé correctement ces casses. Elle connaît par ailleurs un nombre un peu plus important de soucis récurrents, heureusement peu graves.

En face, la puce française (ou du moins franco-japonaise, c’est d’ailleurs certainement ça qui aide…) impressionne par sa robustesse. Elle expérimente un nombre très bas de défaillances depuis sa commercialisation en 2014. Donc, des deux, c’est elle qui remporte ce match fiabilité. Mais les deux protagonistes ici présentes sont d’excellents choix en occasion.

 

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec