Premier match – Nouvelle Hyundai i20 vs Peugeot 208 laissez un commentaire

Design : petites boules d’énergie

L’i20 inaugure en Europe le nouveau look de Hyundai, nommé “Sensuous Sportiness”, qui associerait sensualité et sportivité. Est-ce deux qualificatifs qui nous viennent à l’esprit en découvrant l’auto ? Nous avons un doute. Il est vrai que cette nouvelle génération a plus de caractère, avec ses formes anguleuses, ses nombreuses nervures, sa calandre élargie et abaissée. Elle dégage plus de personnalité et d’originalité, avec son bandeau de feux ou sa carrosserie bicolore. Mais l’avant semble trop plongeant et l’arrière trop chargé.

Le nouveau design de Hyundai se caractérise par une carrosserie plus sculptée.
Le nouveau design de Hyundai se caractérise par une carrosserie plus sculptée.


La nouvelle 208 se remarque dans la circulation, grâce notamment à ses sabres lumineux.
La nouvelle 208 se remarque dans la circulation, grâce notamment à ses sabres lumineux.



Mine de rien, la coréenne et la française ont des points communs, puisque la 208 a aussi fait sa mue en profondeur pour avoir un look plus anguleux et plus musclé. La face avant de la Peugeot garde également un aspect plongeant. Mais la silhouette est mieux équilibrée, plus solide, grâce notamment à une custode épaisse, qui fait d’ailleurs un clin d’œil à la 205. Les feux sont mieux proportionnés. Il faut en revanche aimer les élargisseurs noir laqués sur les versions hautes.

Notre choix : 208, plus équilibrée.

Présentation intérieure : grands écrans

L'i20 fait un grand bond en avant en matière de présentation. L'écran central pourrait être mieux intégré.
L’i20 fait un grand bond en avant en matière de présentation. L’écran central pourrait être mieux intégré.


Effet whaou à bord de la 208. Mais il faut aimer ce côté futuriste et visuellement chargé.
Effet whaou à bord de la 208. Mais il faut aimer ce côté futuriste et visuellement chargé.



Comme pour l’extérieur, l’intérieur de l’i20 change en profondeur, avec là aussi de nouveaux codes esthétiques pour Hyundai, notamment des lamelles horizontales qui s’étendent sur toute la planche de bord, entre les aérateurs. Surtout, la présentation est nettement modernisée avec sur les versions hautes une instrumentation numérique 10,25 pouces et un écran tactile 10,25 pouces. Ce dernier a une implantation façon tablette et vient s’imbriquer dans la casquette de l’instrumentation. Dommage, cela crée une masse de plastique peu flatteuse.

Dans la Peugeot, on a aussi un grand écran tactile (10 pouces) façon tablette et légèrement orienté vers le conducteur. Mais celui-ci reste indépendant, au centre. On retrouve les désormais bien connus éléments du i-Cockpit, avec touches piano, petit volant et instrumentation en hauteur. Celle-ci a inauguré une dalle numérique à effet 3D, sympathique même si un peu gadget. Mais les graphismes sont plus chics que ceux de la Hyundai. La 208 peut avoir un petit côté désorganisé qui effraie en matière d’ergonomie. Mais elle a un aspect plus concept-car.

Notre choix : 208, pour la présentation plus originale.

Hyundai n'a pas encore communiqué sur les dimensions de l'intérieur. On sait en revanche que le coffre à un volume de 351 litres.
Hyundai n’a pas encore communiqué sur les dimensions de l’intérieur. On sait en revanche que le coffre à un volume de 351 litres.


La 208 annonce de 352 à 366 litres. Attention toutefois, la Lionne pèche par son accès étriqué à la banquette, où la place manque.
La 208 annonce de 352 à 366 litres. Attention toutefois, la Lionne pèche par son accès étriqué à la banquette, où la place manque.


 

Offre de moteurs : une 208 multi-énergies

En entrée de gamme, l’i20 a un quatre cylindres 1.2 de 84 ch. Ensuite, on trouve le trois cylindres 1.0 turbo de 100 ch, avec ou sans micro-hybridation 48V. Puis il y a le 1.0 turbo en 120 ch, doté d’office de la micro-hybridation. Les trois déclinaisons 1.0 proposent en option la boîte double embrayage 7 rapports. La coréenne ne peut carburer qu’au sans-plomb. Ce n’est pas inédit, la précédente génération avait déjà renoncé au diesel.

Un choix que n’a pas encore fait Peugeot, qui propose toujours le 1.5 BlueHDi avec 100 ch. Mais l’accent est mis sur l’essence PureTech, avec pour le modèle d’accès le petit 75 ch à boîte manuelle 5 rapports, puis le 100 ch avec boîte manuelle 6 rapports ou automatique 8 rapports puis le 130 ch avec automatique 8 rapports.

La 208 ajoute à cela une version 100 % électrique, avec moteur de 136 ch et batterie de 50 kWh, ce qui donne une autonomie de 340 km.

Notre choix : 208, pour le choix.

Longueur : 4,04 mètres, largeur : 1,75 m, hauteur : 1,45 m.
Longueur : 4,04 mètres, largeur : 1,75 m, hauteur : 1,45 m.


Longueur : 4,06 mètres, largeur : 1,75 m, hauteur : 1,43 m.
Longueur : 4,06 mètres, largeur : 1,75 m, hauteur : 1,43 m.


 

Technologies : presque tout des grandes

L’i20 veut jouer la carte de la technologie, profitant selon Hyundai “de la gamme d’équipements de connectivité la plus complète du segment tout en offrant la meilleure dotation de sa catégorie en matière de sécurité”. Et en effet, la coréenne fait un gros pas en avant.

Elle propose le freinage d’urgence avec détection des piétons et cyclistes, l’aide active au maintien dans la voie, la surveillance des angles morts active, la détection de fatigue du conducteur, les feux de route automatiques, la reconnaissance des panneaux… Bien sûr, on trouve aussi ces équipements sur la 208.

La coréenne a également un freinage autonome en marche arrière et une alerte de redémarrage du véhicule en amont, qui vous prévient si vous ne réagissez pas alors que le véhicule devant a avancé. La Peugeot riposte avec une fonction de conduite semi-autonome de niveau 2, grâce à un régulateur de vitesse adaptatif couplé au centrage dans la voie.

Côté confort, les deux peuvent avoir un chargeur des smartphones par induction, les connectivités Apple Car Play et Android Auto. Autre point commun : leur navigation peut être enrichie des infos connectées de TomTom.

Notre choix : égalité

Sous cet angle, l'i20 nous séduit moins, avec ses gros feux en pince et sa custode chargée.
Sous cet angle, l’i20 nous séduit moins, avec ses gros feux en pince et sa custode chargée.


La 208 tente de discrets clins d'oeil à la 205. Les parties en noir laqué semblent exposées.
La 208 tente de discrets clins d’oeil à la 205. Les parties en noir laqué semblent exposées.


 

Nouvelle Hyundai i20 vs Peugeot 208 : le premier verdict ALiExpress Maroc

Thème Avantage
Design 208
Présentation intérieure 208
Offres de moteurs 208
Technologies Égalité
LE VERDICT ALiExpress Maroc 208 : 3 – i20 : 1

La gagnante : Peugeot 208

Premier match - Nouvelle Hyundai i20 vs Peugeot 208

Difficile de lutter contre une référence du marché des citadines, qui a de plus bien su évoluer après une première génération qui est un peu restée dans l’ombre de la Clio 4. La victoire peut sembler sans appel pour la Lionne. Mais l’i20 n’a pas dit son dernier mot. Elle est parfaitement à jour côté technologies, sa présentation intérieure plus sobre peut séduire et elle aura l’avantage d’une garantie 5 ans. À Hyundai de bien soigner les qualités routières et les prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec