Qui est Nikola Motor, le concurrent de Tesla qui flambe en bourse?

Quoi de neuf dans l’automobile? Nikola Motor, une jeune entreprise de Phoenix (Arizona) qui, grâce à ses futurs camions électriques et à hydrogène, promet de “révolutionner l’impact environnemental et économique du commerce tel qu’on le connaît aujourd’hui”.

Introduite sur le marché boursier américain (Nasdaq) jeudi 3 juin, elle a vu sa cotation instantanément s’envoler pour dépasser hier les 79 $, ce qui représente plus de 45 $ de gagnés en moins d’une semaine. Surtout, la valorisation boursière de l’entreprise dépasse maintenant les 30 milliards de dollars, soit plus que Ford et ses 28,7 milliards de $ (!).

Ce qui justifie une telle flambée de cette entreprise lancée en 2015? Simple : Nikola Motor (dont le nom a été choisi en hommage à Nikola Tesla) se place dans le sillage de Tesla, dont les cours enflamment la bourse depuis quelques mois.

Surtout, Nikola annonce le lancement d’un pick-up électrique, le Badger, au style plus classique que le Tesla Cybertruck mais dont les performances, si elles sont avérées, se montreront tout aussi décoiffantes avec un 0 à 100 km/h expédié en 2,9 secondes (!).

Mieux : équipé d’une batterie électrique que complèterait un prolongateur d’autonomie à hydrogène (proposé en option), il offrirait un rayon d’action de 600 miles, soit 965 kilomètres ! Le patron de Nikola Motor Trevor Milton indique que les commandes seront ouvertes à partir du 29 juin, pour de premières livraisons attendues en 2022.

Mais la raison d’être de l’entreprise sont ses camions, élaborés sur base Iveco (les deux entreprises sont partenaires). Le Tre Class 8 BEV, doté d’un moteur électrique et de 400 km d’autonomie qui lui autoriseront un rayon d’action d’ordre régional, serait lancé en Europe dès l’an prochain, tandis que le Two Class 8 FCEV (hydrogène) arrivera en 2023.

Objectifs de vente : 14 000 camions électriques (ici le Nikola Tre sur base Iveco) et 30 000 camions à hydrogène et à l’horizon 2027 en Amérique du Nord.
Objectifs de vente : 14 000 camions électriques (ici le Nikola Tre sur base Iveco) et 30 000 camions à hydrogène et à l’horizon 2027 en Amérique du Nord.


Nikola croit en l’hydrogène, énergie alternative pour laquelle elle veut développer le plus large réseau de production et de distribution au monde. Le 3 juin, elle annonçait qu’elle serait prochainement en mesure d’en produire 40 tonnes chaque jour. Pour le moment, le devéloppement de cette technologie bute encore notamment sur un coût de fabrication trop élevé et des infrastructures de distribution très peu étoffées.

 

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec