Renault : vers un prêt garanti par l’État de cinq milliards d’euros

Jean-Dominique Senard, président de Renault, l’avait évoqué il y a quelques semaines, cela semble se concrétiser : le Losange devrait profiter d’un prêt bancaire garanti par l’État, d’un montant d’environ cinq milliards d’euros. C’est le ministre de l’Économie qui l’a confirmé lors d’une intervention sur TF1.

L’État est le premier actionnaire du Losange, détenant 15 % du constructeur. Bruno Le Maire a déclaré : “Qu’est-ce qui est en jeu ? C’est notre industrie automobile, c’est un fleuron industriel qui appartient à notre culture, à notre histoire, Renault !”. Le ministre a souligné que l’industrie automobile représente en France un million d’emplois.

Renault était déjà dans une mauvaise passe, enregistrant en 2019 sa première perte depuis dix ans. La pandémie n’arrange rien, avec des ventes qui ont déjà reculé de 26 % au premier trimestre. Le chiffre d’affaires a baissé de 19 %, à 10,1 milliards d’euros.

Le groupe a brûlé 5,5 milliards d’euros de cash en trois mois pour son activité automobile. À fin mars, l’entreprise avait encore 10,3 milliards de réserves de liquidités. Plus tôt dans la semaine, Clotilde Delbos, directrice générale par intérim, s’est plutôt montrée optimiste. Elle a indiqué qu’un prêt garanti par l’État représentait “seulement un filet de sécurité […], rien de plus” et qu’il se justifiait par les incertitudes sur la durée de la crise et la reprise.

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec