Voiture électrique: une progression constante à travers le monde

Sacrément intéressante, cette dernière étude de l’Agence Internationale de l’énergie consacrée à la voiture électrique. On y apprend en effet que les modèles électrifiés ont représenté 2,1 millions de ventes en 2019, dont près de la moitié en Chine, pour atteindre 2,6% du marché mondial. On dénombre actuellement 7,2 millions de voitures électriques et hybrides rechargeables en circulation, lesquels ont permis de réduire la consommation de pétrole de près de 600 000 barils chaque jour l’an dernier.

Et cette catégorie de véhicules devrait souffrir moins que les autres des incertitudes que fait peser la crise sanitaire : selon les projections, les modèles à émissions faibles ou nulles devraient voir leurs ventes légèrement augmenter en 2020, dans un marché global qui devrait lui baisser de 15%.

Les voyants sont au vert, bien servis il est vrai par une offre qui ne cesse de s’étendre. L’Agence précise ainsi que 200 nouveaux modèles électrifiés seront commercialisés dans les 5 ans à venir, dont une grande partie appartiendra à la catégorie très prisée des SUV (dont la carrosserie surélevée ne présente pourtant pas la meilleure efficience aérodynamique).

On dénombre par ailleurs 7,3 millions de points de charge à travers la planète, dont 6,5 millions sont dits « privés » (domicile, bureaux, etc.). 5% de ces bornes se situent en France, à égalité avec l’Allemagne et la Norvège.

Bonne nouvelle, le nombre de points de recharge accessibles au public aura aussi augmenté de 60% l’an dernier, sous l’impulsion notable de la Chine il est vrai. Le pays développe notamment les la recharge rapide dans les grandes zones urbaines, où il est plus difficile de se ravitailler à domicile.

Selon le même rapport, les voyants sont dont au vert pour la croissance des modèles électrifiés. Une fourchette basse, basée sur les politiques existantes, estime à 140 millions le parc de voitures, bus et camions électriques à l’horizon 2030, ce qui pourrait représenter une demande en énergie de 550 TWh*, soit six fois plus qu’en 2019.

Et selon une projection plus ambitieuse, qui répondrait aux objectifs de l’accord de Paris sur le climat, le parc atteindrait 245 millions de véhicules, soit trente fois plus qu’aujourd’hui, avec une demande qui atteindrait alors 1 000 TWh (à titre de comparaison, 537,7 TWh d’électricité ont été produits en France métropolitaine en 2019). Dans les deux cas, l’essentiel de la demande concernerait de la charge lente, à domicile ou au bureau. 

Bien sûr, ces projections de demande en énergie seraient aussi à moduler en fonction des progrès des batteries. Des batteries dont les prix ont baissé de 85% depuis 2012, et dont la densité énergétique a augmenté, selon les véhicules considérés, de 20 à 100%.

*1 tWh = 1 milliard de kWh

AliExpress Maroc

Vendre Vos Articles et Services Avec AliExpress Maroc ?”

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Connectez-vous avec

“Attendez Svp…”

Pour toute question merci de nous contacter.

Connectez-vous avec